Now Reading
Le Pilates, la recette miracle contre le mal de dos ?

Le Pilates, la recette miracle contre le mal de dos ?

Deux Français sur trois se plaignent de mal de dos…Et la généralisation du télétravail pour des millions de salariés sans poste de travail adapté n’arrange rien. On ne le sait pas forcément, mais la pratique du Pilates peut procurer un vrai soulagement. Explications.

Commençons par un petit rappel : créée en 1920 à New-York par l’Allemand Joseph Pilates, la méthode Pilates est née de l’observation des étirements des animaux et du yoga. Elle repose sur la contraction du périnée et de la sangle abdominale pour agir sur les muscles profonds du ventre et du bas du dos. C’est la règle de base : pour être efficace, cette méthode doit combiner un travail du ventre et du plancher pelvien, sans oublier un travail sur la respiration. Les exercices se déroulent principalement au sol, sur tapis. Tout doit se faire en douceur pour renforcer les muscles en profondeur. Le contrôle de soi, l’alignement, le centrage et la fluidité font parties des promesses de cette méthode qui a fait des adeptes dans le monde entier.

Retrouver un bon équilibre musculaire et articulaire

Parmi ses nombreuses vertus, le Pilates est l’une des activités sportives les plus conseillées aux personnes qui souffrent du dos. La raison est simple : renforcer la sangle abdominale permet de soulager les muscles lombaires, qui se situent en bas de la colonne vertébrale, juste au-dessus du bassin et autour des vertèbres lombaires. Et ce sont justement eux qui nous font le plus souvent souffrir lorsqu’on a mal au dos ! Le Pilates aide à utiliser les bons muscles pour soulager la zone douloureuse, tout en assouplissant les articulations. L’idée étant de retrouver un bon équilibre musculaire et articulaire.

Il existe plusieurs exercices de Pilates adaptés au mal de dos, qui doivent être pratiqués régulièrement pour être efficaces. Par exemple, commencez avec le Hundred, l’un des exercices abdominaux typique de la méthode Pilates qui permet un réveil des muscles et du rythme cardiaque en douceur (10 fois 10 répétitions). Vous pouvez enchaîner avec Rolling like a ball, un exercice qui se pratique assis sur les fessiers pour travailler sur l’étirement de la colonne vertébrale. Avec une petite mise en garde : ne le pratiquez surtout pas si vous souffrez d’une hernie discale ! Vous pouvez terminer votre séance avec la posture du cygne, un contre-étirement pratiqué au sol à privilégier après une longue séance de travail sur ordinateur. A répéter 3 à 5 fois avec une respiration régulière pour soutenir le mouvement.

Site d’actualités sur la culture du sport, Training s’intéresse à celles et ceux qui ont fait du sport un art de vivre.

© 2020 GO SPORT. TOUS DROITS RÉSERVÉS.
Retour en haut